Postproduction, 2011

Installation vidéo projetée, format Blu-ray
Durée : 1’30’’ en boucle

Cette vidéo peut être vue dans le prolongement et le négatif de la pièce de Pierric FAVRET « Soleil Vert » qui évoque l’effet spécial en devenir au moyen d’aplat vert ajouté à cette archive militaire . Elle poursuit aussi l’expérimentation du motif de l’explosion commencée dans sa série photographique « Catastrophes ou crépuscule des idoles ».

Dans un lent traveling des explosions s’enchaînent dans rythme empreint d’une certaine musicalité de l’image. Ces effets pyrotechniques, mélanges de captations studio et de 3D, sont placés hors de tout contexte. Ils baignent dans un noir abyssal et un silence déstabilisants comme si ce travail de post production cinéma était en attente d’hypothétiques images de film, toile de fond de l’action. Sans contexte le spectateur est alors forcé à contempler ces explosions pour ce qu’elles sont, un phénomène physique pur, un effet spécial brut que l’on observe d’un œil proche de celui qu’on convoque pour un feu artifice. Ce spectacle paradoxalement muet nous invite alors à regarder ce qui n’est souvent qu’un accessoire qui soutient l’action d’un film, s’arrêter sur la chorégraphie de ces explosions successives, sur les jeux de lumières colorés créés par celles-ci, ou sur les mouvements de volutes de fumées.